Les cookies présents sur notre site sont exclusivement des cookies techniques ou statistiques. Pour en savoir plus, refuser et paramétrer ces cookies, consultez notre Politique Cookies : https://www.mytraffic.io/fr/politique-de-gestion-des-donnees

Été 2021 vs été 2020 : quelles ont été les tendances de fréquentation sur les grandes artères commerciales ?

Découvrez notre classement interactif des artères commerciales et villes françaises ayant attiré le plus de visiteurs lors de la période estivale en 2021.

Accédez au classement

En validant, vous acceptez nos CGU et la Politique de Gestion des Données. Nous vous partagerons du contenu par email. Ecrivez à support@mytraffic.frpour modifier ou vous opposer au traitement. 

Nous sommes globalement satisfaits de la saison qui s'achève. La performance de nos magasins, surtout au début de l'été, a été bonne. Dès le mois de juin et la levée des restrictions, nos clientes étaient de retour en magasin alors même qu'il n'y avait pas d'opération commerciale en cours. Le retour des soldes à fin juin nous a également été favorable.
Sylvie Geneste Directrice Retail - La Fée Maraboutée

Méthodologie

Mytraffic a analysé la fréquentation estivales des 20 plus grandes artères commerciales françaises en 2021 et 2021 pour vous donner le nombre de visiteurs hebdomadaire moyen sur ces artères.

Périodes analysées :

* été 2020: du 01/06/20 au 30/08/20

** été 2021 : du 31/05/21 au 29/08/21

Situées à Bordeaux, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice et Paris, ces 20 artères ont été sélectionnées de par leur attractivité et leur rayonnement commercial.

Rue Jean Médecin à Nice, boulevard Saint-Germain à Paris, rue de la République à Lyon... quelles sont celles ayant connu la meilleure reprise depuis la crise sanitaire ? Quelles sont les rues dans lesquelles investir et qui vous promettent un meilleur taux de fréquentation ?

Découvrez le résultat de notre étude grâce à notre tableau interactif !

Le point de vue d'Hakim Saadaoui, CEO de Mytraffic

" Non, le commerce physique n'est pas mort ! Certes, la crise du Covid-19 a bousculé les habitudes de consommation et favorisé l'essor du e-commerce pendant les périodes de confinement. Pour autant, nos analyses de fréquentation indiquent que les Français n’ont pas tourné le dos à leurs enseignes favorites. On aime passer du temps dans les magasins et flâner, c'est un fait."